Entreprise

Déclaration de revenus en Micro-entreprise : voici comment faire

Une micro-entreprise est soumise à un régime simplifié comme le cas d’une entreprise individuelle. Pour sa formalisation, il est important de déclarer ses revenus. Cela vous permet de bénéficier de certaines prérogatives juridiques et d’inscrire la société dans le registre des impôts. Toutefois, certains micro-entrepreneurs ne maîtrisent pas encore la procédure à suivre pour cette formalité. Il suffit de connaître les options et les démarches à mener pour y parvenir. Découvrez ici tout ce que vous devez faire pour déclarer vos revenus.

Choisir un régime fiscal

Avant de penser à déclarer vos revenus en micro-entreprise, vous devez nécessairement choisir un régime fiscal. Deux options sont disponibles pour cette première étape. Il y a le régime de droit commun et le régime optionnel. Dans la plupart des cas, les micro-entrepreneurs optent pour le régime de droit commun. En tant qu’entrepreneur individuel vous ne pouvez pas faire une déclaration professionnelle de vos bénéfices. La meilleure option est alors de choisir un régime approprié à votre statut et de fournir les renseignements nécessaires. L’option d’un régime pour une micro-entreprise dépend de son fonctionnement et de son ancienneté d’exercice. De même, sachez que le montant des revenus imposables est directement lié au type de régime fiscal de la micro-entreprise.

A lire également : CFE 2024 pour auto-entrepreneurs : astuces et démarches essentielles

Renseigner le montant de vos revenus

Après avoir choisi le régime de l’entreprise, il faut renseigner le montant de votre chiffre d’affaire. C’est en fonction de ce dernier que l’administration fiscale pourra déterminer vos bénéfices imposables. Cette étape se réalise sur la déclaration complémentaire de revenus. Cette dernière comporte une partie spécialement réservée à ces informations. Dès que les bénéfices sont déterminés, le service doit les soumettre au barème par tranche de l’impôt sur le revenu. Par ailleurs, il est important de préciser exactement le montant des revenus. Si ce dernier n’est pas stable, vous pouvez essayer de déduire la moyenne exacte.

Opter pour le versement libératoire

Le versement libératoire est un régime optionnel. Il prend également le nom de ‘’versement forfaitaire libératoire’’. En choisissant ce régime, vous payez à la fois  l’impôt et les charges sociales. De même, le micro-entrepreneur devra renseigner ses bénéfices à chaque mois sur la déclaration complémentaire de revenus. Pour les auto-entrepreneurs ayant opté pour le versement libératoire, le taux moyen d’imposition est déterminé en fonction de leurs revenus de micro-entrepreneur. Par ailleurs, il existe de nos jours des plateformes de service public pour faire ces déclarations en ligne. Vous n’avez donc pas nécessairement besoin d’effectuer un déplacement vers les locaux administratifs.

A découvrir également : Qui a besoin d'un Kbis ?

Déduire les charges et les frais professionnels

Dans le cadre de votre déclaration de revenus en micro-entreprise, vous devez savoir que vous avez la possibilité de déduire certaines charges et frais professionnels. Effectivement, cela vous permettra d’alléger votre assiette imposable. Pour ce faire, vous devez identifier les dépenses liées directement à votre activité professionnelle. Il peut s’agir, par exemple, des frais liés aux fournitures nécessaires à l’exercice de votre métier ou encore des frais de déplacement engagés pour rencontrer vos clients.

Vous devez mentionner que toutes les charges et frais professionnels ne sont pas déductibles intégralement. Certains d’entre eux sont soumis à des règles spécifiques fixées par l’administration fiscale. Par exemple, si vous utilisez une partie de votre domicile comme lieu d’exercice professionnel, vous pouvez bénéficier d’une déduction forfaitaire pour frais professionnels.

Vous devez maximiser vos déductions tout en respectant les exigences légales. Vous devez vous faire accompagner dans cette démarche.

La prise en compte des charges et frais professionnels lors de la déclaration des revenus en micro-entreprise constitue une étape importante pour optimiser sa fiscalité tout en restant parfaitement conforme à la législation fiscale applicable. N’hésitez donc pas à bien étudier ces différents aspects afin d’en tirer tous les bénéfices possibles dans le cadre de votre activité entrepreneuriale.

Faire appel à un expert-comptable pour optimiser sa déclaration

Pour optimiser votre déclaration de revenus en micro-entreprise et vous assurer d’effectuer toutes les démarches dans le respect des règles fiscales, il peut être judicieux de faire appel à un expert-comptable. En effet, ce professionnel aguerri saura vous guider tout au long du processus et veiller à ce que vous maximisiez vos avantages fiscaux.

L’expert-comptable dispose d’une connaissance approfondie des réglementations en vigueur et des opportunités offertes aux entrepreneurs individuels. Il pourra donc vous conseiller sur les différents régimes d’imposition disponibles (régime réel simplifié ou versement libératoire) afin de choisir celui qui correspond le mieux à votre situation personnelle.

L’expert-comptable sera en mesure de réaliser une analyse exhaustive de vos charges et frais professionnels. Grâce à son expertise, il sera capable d’identifier les dépenses éligibles à la déduction fiscale et celles qui ne le sont pas. Cette étape est cruciale pour éviter toute erreur lors de la déclaration.

En faisant appel à un expert-comptable, vous bénéficiez aussi d’un accompagnement personnalisé tout au long du processus fiscal. Il se chargera non seulement de remplir correctement votre déclaration, mais aussi de vérifier sa cohérence avec les informations fournies lors des précédentes années fiscales.

L’expert-comptable pourra anticiper les conséquences financières liées aux choix effectués lors de la déclaration. Il analysera notamment vos résultats prévisionnels afin d’évaluer si le versement libératoire est plus avantageux que le régime réel simplifié.

Faire appel à un expert-comptable représente donc un investissement judicieux pour optimiser votre déclaration de revenus en micro-entreprise. Non seulement vous bénéficierez d’un accompagnement personnalisé, mais vous minimiserez aussi les risques de redressement fiscal et les éventuelles sanctions financières liées à des erreurs ou omissions.

Si vous souhaitez maximiser vos avantages fiscaux tout en assurant une conformité absolue avec la législation fiscale applicable aux micro-entreprises, il est fortement recommandé de faire appel à un expert-comptable. Son expertise et sa connaissance pointue du domaine vous permettront d’optimiser votre déclaration et de sécuriser votre situation fiscale. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un professionnel qualifié dès maintenant afin de bénéficier d’un accompagnement sur mesure pour vos démarches déclaratives.