Actu

Comment définir la productivité ?

La productivité est un mot employé dans plusieurs domaines au quotidien. Mais force est de constater qu’il est utilisé en dehors de son contexte et souvent confondu avec la production. Pour vous permettre de bien l’appréhender et l’utiliser à bon escient, on vous propose cet article.

Que veut dire productivité ?

La productivité est un mot qui cause assez d’ambiguïté. Elle est différente de la production et de la rentabilité. En réalité, c’est une notion qui renvoie à l’efficacité d’un processus et d’une méthode. Pour la déterminer, il faut faire un calcul. Il s’agit du rapport entre la production ou le résultat et les facteurs de production et de travail. C’est d’ailleurs en agissant sur ces facteurs qu’on peut améliorer la productivité.

A découvrir également : Quel mention sur tampon entreprise ?

Quels en sont les différents types ?

La productivité est calculée de diverses manières. Il y a celle partielle qui est dite apparente et la productivité globale appelée multifactorielle.

Celle dite « apparente » du travail

Le mot est souvent associé à la productivité du travail. Dans ce contexte, son calcul tient compte, non seulement de la quantité de production, mais aussi de la quantité de travail (temps écoulé dans la réalisation du travail). La production, dans ce cas de figure, dépend de la technologie et du capital humain.

A lire également : Comprendre le marché des pellets en Belgique : enjeux et perspectives

En d’autres termes, il s’agit du PIB et le facteur travail est bien enraciné. À ce niveau, c’est la performance des travailleurs et l’organisation du travail qui font le poids. La productivité du travail peut être calculée avec comme dénominateur la masse horaire de travail ou le nombre de salariés.

La productivité apparente du capital

productivité

La productivité du capital est également une sorte de productivité. Mais celle-ci est calculée avec le capital investi pour l’obtention du résultat. Pour le calcul, on fait donc le rapport entre la quantité produite (la valeur ajoutée) et le capital investi dans la production.

La productivité globale des facteurs

Pour connaître la productivité globale des facteurs, il faut non seulement se baser sur la quantité de travail, mais également sur la quantité de capital ou le capital de production. Ce calcul est plus complet. Cette productivité n’est donc pas apparente.

Les facteurs pour la mesurer

La mesure de la productivité se base sur les facteurs de production. En effet, les indicateurs et les ressources sont divers pour chaque entreprise. Et c’est sur ces aspects que l’on se base pour accroître la productivité. Il y a entre autres : la quantité de travail, les outils et machines, les intrants (comme les matières premières et la consommation en énergie et en eau). Bien évidemment, il y a le capital en argent.

Le calcul de la productivité globale est un travail de longue haleine. Pour avoir de réelles mesures, il faut avoir des données fiables et prendre en compte toutes les ressources sans exception aucune.

Les outils pour améliorer la productivité

Pour améliorer la productivité au sein d’une entreprise, il existe de nombreux outils qui peuvent être utilisés. Voici quelques-uns des plus couramment utilisés :

Les logiciels de gestion de projet : Ces outils permettent de planifier et d’organiser les tâches à effectuer, d’affecter les ressources nécessaires et de suivre l’avancement du projet en temps réel. Ils favorisent la collaboration entre les membres de l’équipe et permettent une meilleure coordination des efforts.

Les systèmes automatisés : L’automatisation des processus peut grandement contribuer à l’amélioration de la productivité. Des tâches répétitives ou manuelles peuvent ainsi être réalisées par des machines ou des logiciels spécialisés, ce qui permet aux employés de se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

Les technologies mobiles : Avec l’avènement des smartphones et des tablettes, il est possible aujourd’hui d’accéder aux informations et aux outils professionnels depuis n’importe où et à n’importe quel moment. Cela facilite le travail en mobilité et offre davantage de flexibilité aux employés.

La formation continue : Investir dans le développement professionnel des employés est un moyen efficace d’améliorer leurs compétences et leur expertise, ce qui se traduira inéluctablement par une augmentation de leur productivité.

La gestion du temps : L’utilisation judicieuse du temps est essentielle pour maximiser la productivité. Planifier ses journées avec précision, réaliser une liste prioritaire quotidienne, tout cela permet de mieux organiser son travail et d’éviter les perturbations.

Il faut souligner que ces outils ne sont efficaces que s’ils sont utilisés correctement et adaptés aux spécificités de chaque entreprise. Il faut faire des tests et ajuster si nécessaire pour trouver les solutions les plus appropriées. L’amélioration continue et la recherche constante de nouvelles méthodes restent essentielles pour maintenir une productivité élevée dans un monde en constante évolution.

Les erreurs à éviter pour maintenir une bonne productivité

Maintenir une bonne productivité au sein d’une entreprise est un défi constant. Pensez à bien éviter les erreurs suivantes :

• La surcharge de travail. Avoir trop de tâches à accomplir en même temps peut rapidement submerger les employés et nuire à leur efficacité. Pensez à faire preuve de réalisme dans la répartition des charges de travail et à établir des priorités claires.

• Le manque d’organisation. Une mauvaise gestion du temps ou l’absence de processus structurés peuvent entraîner du retard dans l’exécution des tâches et causer une baisse significative de la productivité. Il est crucial pour les entreprises de mettre en place des systèmes efficaces pour planifier, organiser et suivre le travail.

Une autre erreur courante est le manque de communication. La communication claire et régulière entre les membres d’une équipe est essentielle pour assurer une coordination optimale et maintenir un niveau élevé de productivité. Les informations doivent être partagées rapidement et efficacement afin que chacun puisse comprendre sa contribution au projet global.

• L’absence ou la mauvaise utilisation des outils technologiques peut aussi affecter la productivité. Les entreprises doivent investir dans les bons outils qui correspondent aux besoins spécifiques de leur activité. Il faut veiller à former correctement les employés sur l’utilisation adéquate de ces outils afin d’en tirer le meilleur parti.

• Le manque de reconnaissance et de motivation. Les employés ont besoin d’être valorisés pour leur travail et leurs contributions. Un environnement de travail positif, qui encourage la créativité et la collaboration, favorise une productivité optimale. Pensez à offrir des récompenses ou des opportunités de développement aux employés afin qu’ils se sentent motivés à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Maintenir une bonne productivité est un équilibre subtil entre l’utilisation adéquate des outils technologiques, une gestion du temps efficace, une communication claire et régulière, ainsi que la motivation et la reconnaissance des employés. En évitant les erreurs mentionnées précédemment, les entreprises peuvent mettre en place les conditions propices à une productivité durable et croissante.